Ô mère, je t’aime moi non plus

mère et enfantIl existe actuellement un véritable isolement pour la mère, face au père et ses enfants. Réciproquement, un isolement est vécu par les enfants face à leur mère. La cause: Une structure actuelle du couple standard, formé par l’union entre un homme et une femme dont les polarités psychiques sont opposées l’une à l’autre.

Aujourd’hui encore, la femme et l’homme préfèrent combler leurs manques ou cacher leurs faiblesses en choisissant d’aimer une personne à la polarité magnétique psychique opposée à la leur.

Le chemin est si étrange dans l’histoire de l’humanité que l’être humain a été coupé psychiquement de sa propre mère biologique. C’est un désordre qui s’est installé dans les rapports interpersonnels, à force de préférer dans le couple la synergie entre polarités psychiques opposés. Cela peut se vérifier par l’étude de l’arbre généalogique à l’intérieur de sa famille. Les couples ont de ce fait éloignés leur progéniture de la nature psychique magnétique de la mère étant par conséquent systématiquement opposée à la leur.

education-polaritépsychiqueopposéeLe positionnement de l’enfant, face à une mère dont la polarité psychique lui est opposée
Un enfant malheureusement se retrouve dans l’incompréhension des effets d’opposition qui se produit entre lui et sa mère.

Il devra choisir entre préférer la nature de sa mère ou la sienne propre qui progressivement va s’affirmer en lui.

Ainsi, d’une manière comme dans l’autre, l’enfant est séparé, soit de sa propre nature ou celle de sa mère. Une opposition psychique perpétuelle imprègnera en profondeur l’éducation de l’enfant, encadré dans un moule de formation à cette «polarité qui lui est opposée». Il va par la suite dès l’adolescence rechercher l’âme soeur à travers la personnalité de quelqu’un qui aura la même polarité psychique que sa mère, de qui il aura reçu son éducation maternelle, le premier entrainement à entrer en interrelation avec autrui, la mère étant normalement la première personne à qui il doit s’adresser. Ainsi, l’union des «opposés» se programme dès l’enfance par la relation actuelle, biaisée avec une mère «opposée» à lui par son schéma naturel magnétique psychique. Et cela se fait donc de manière automatique, en boucle, à travers les générations.

Marie, notre mère protectrice

L'exclusion des femmes dans le christianisme a longtemps existé.

L’exclusion des femmes dans le christianisme a longtemps perduré, mettant peut-être en péril l’équilibre de l’humanité.

Aussi vrai qu’aujourd’hui la vérité est enfin proclamée sur la traduction fausse et erronée des anciens textes ayant placé l’«Esprit saint» à la place de la «Mère divine». Les chrétiens, eux aussi, semblent être tombés dans l’erreur la plus commune : anéantir le pouvoir des femmes.

Le symbole de la mère a-t-il été ainsi longtemps effacé de la carte?

Psychiquement, elle est ignorée dans sa nature vibratoire et se trouve alors isolée de ses pairs. Quelle ironie du sort, elle qui est déjà si sensible et fragile émotivement.

Même s’ils le voudraient, actuellement, le père et ses enfants ne peuvent pas s’harmoniser à la véritable nature électromagnétique psychique profonde de la mère. Pourtant tous ont besoin de cette harmonie relationnelle en paix, faite de bonheur simple et durable.

mère terreNotre mère la terre
Dans un effort de gestion globale durable, nous pouvons certainement ralentir le déséquilibre entre les éléments fondamentaux : l’eau, le feu, l’air et la terre.

En observant la relation que nous avons aujourd’hui avec la planète terre, ne sommes-nous pas en mesure de faire un parallèle avec l’avilissement du symbole féminin – la mère protectrice – à l’intérieur de soi et ce qui est exprimé à l’extérieur dans le monde par le chaos d’une relation inconsciente et dangereuse entre la planète et ses enfants qui semblent insatiables, capricieux et sans scrupule?

Dans son sens pur et subtil, le symbole profond du féminin qui nous nourrit et nous protège des «rayons solaires puissants du père» semble pourtant avoir été réellement bafoué dans l’histoire de l’humanité.

Il est peut-être temps de changer son regard sur les éléments qui polarisent le monde : Découvrir ce qu’est à l’origine des rapports harmonieux et d’amour inconditionnel entre êtres humains, ce que consiste une relation harmonieuse – en équilibre – entre la planète terre et les humains et voir ce qu’une relation harmonieuse entre une mère biologique de même polarité que le père et ses enfants peut offrir à l’humanité.

Vers le changement, la paix et le bonheur, durables et permanents dans sa vie

La répercussion du déni inconscient de la mère a-t-elle pu s’être propagée si loin?

Ce manque s’est-il propagé aussi loin que dans la chair ? Si aujourd’hui le champ magnétique naturel de la mère est en contradiction vibratoire avec celle de ses enfants et du père. Est-il possible que nous nous soyons éloignés si loin de la connaissance vibratoire de ce qu’est l’harmonie relationnelle?

Comprendre l’existence et les effets de la polarité électromagnétique à l’intérieur de la psychologie humaine est peut-être à ce point urgent que cela ait la possibilité de rétablir la place de la femme au cœur même de l’amour, en lui permettant de s’unir à nouveau à un partenaire dont la polarité psychique est compatible à la sienne et ainsi, à celle de leurs futurs enfants. Peut-être alors, un équilibre renouvelé des forces électromagnétiques psychiques peut rétablir le lien entre la connaissance ancienne universelle sur l’harmonie relationnelle pour retrouver l’orientation de chacun. L’ordre pour tous, et tous pour une.

Article à venir

LA NAISSANCE DES PROGÉNITURES DES COUPLES DE «SEMBLABLES», CES NOUVEAUX AVATARS
Le positionnement de l’enfant, face à une mère dont la polarité psychique lui est semblable.

Extrait du livre LA 2e DIMENSION DE L’UNIVERS : Une autre porte pour accéder à l’aventure spirituelle par Asuni.

Copyright © 23 septembre 2014. Révisé le 2 juin 2016. Les Éditions Levez-vous de Bonheur. Tous droits réservés.