Union entre «flammes jumelles», «rayons jumeaux» ou monades subdivisées : Un générateur d’énergie libre

Symbole du yin-yang

Dans la cosmologie chinoise, Yin et Yang sont deux entités qui suivent le souffle originel qi à l’œuvre dans toutes choses. (Yin et yang, Extrait de Wikipédia)

La présence de la force électromagnétique fondamentale à l’intérieur de l’être humain fait apparaître deux natures psychiques orientées (les extravertis et les introvertis) pour deux types possibles d’approches, au contact des champs d’énergie électromagnétique gravitationnelle des êtres humains entre eux, à travers les relations interpersonnelles:

1- Un type disharmonieux de liaison interpersonnelle;
2- Un type harmonieux de liaison interpersonnelle.

À travers les magnifiques et multiples «crop circles» apparus dans les dernières décennies, une somme de données apporte des informations qui attirent l’attention. Nous avons été surpris d’observer plusieurs «crop circles», dont celui ici, représentant le plan d’un mécanisme harmonieux et l’étude de ce «crop circle» en particulier montre une interrelation entre deux symboles yin-yang distincts, amenant certains faits que nous souhaitons partager.

D’après différentes expériences par un nombre grandissant d’individus qui en prennent conscience, ces deux types d’approches en relation se distinguent et se définissent ainsi:

mouvementdespoles_opposéyin

Ce «Crop circle» que nous avons modifié (l’original est présenté plus bas) montre un plan de l’archétype actuel d’union-miroir d’orientation psychique OPPOSÉE: les pôles opposés s’alignent l’un sur l’autre, malgré l’union-miroir de 2 symboles Yin/yang, présentant une relation disharmonieuse, complexifiée par 2 entités non-orientées ensemble et une dynamique d’énergie séparée, individuelle.

1- LIAISON INTERPERSONNELLE DISHARMONIEUSE: UN ARCHÉTYPE D’UNION-MIROIR D’ORIENTATION PSYCHIQUE OPPOSÉE

L’archétype d’union-miroir (c.-à-d. entre un homme et une femme) d’orientation psychique opposée – entre introverti(e) et extraverti(e) – est une relation entre polarités psychiques inverses (PEPHs-I). Ce type de relation se caractérise par des jeux de force psychiques qui, initialement, ont attiré les deux personnes. Il s’agit en fait d’une attirance trompeuse superficielle dût à une méconnaissance de ce qu’est la Polarité Électromagnétique de la Psyché Humaine (PEPH). Cette méconnaissance mène les deux partenaires à une relation qui génère au fil du temps un risque d’Électrosmog Relationnel Non-Artificiel Perpétuel (ERNAP).

La nature humaine (les peurs, insécurités, etc…) induit dans l’être humain un manque d’amour de lui-même. Pour pallier à ce manque, l’être humain se sent attiré à approcher quelqu’un présentant une orientation psychique opposée à la sienne.

Exactement comme deux aimants s’attirent de manière invariable par leur pôle contraire. Ces deux pôles contraires se volent des électrons, s’arrachent l’un à l’autre des particules électromagnétiques, ce qui les incite à se coller et faire apparaitre cette attraction involontaire l’un sur l’autre.

Dans cet archétype de relation en manque d’harmonie, l’amour expérimenté est un amour «conditionnel». Un amour conditionné par des tensions psychiques que chacun des partenaires opère sur l’autre pour tirer à soi l’autre afin de tenter un véritable contact (un contact vrai) et combler le manque d’harmonie. Cet effort doit être continuel et les deux partenaires sont atteints progressivement par les injustices causées par ces contradictions qui s’immiscent dans leur couple et déforment leur perception de l’amour, du couple et du sexe opposé.

Il en ressort que ce type de relation garde les partenaires dans des frictions, les enfermant progressivement dans des blocages psychiques. Cela finit généralement par épuiser les partenaires, tandis qu’invariablement les forces naturelles de leur polarité psychique restent incompatibles.

Au début de la relation, l’admiration et l’intérêt pour l’autre – qui montre une orientation psychique opposée de la sienne (c.-à-d. introvertie ou extravertie) – alimente l’espoir à l’intérieur de soi de pouvoir changer ce que l’on voudrait changer de sa personne. C’est à court terme le regard que l’on porte sur l’autre: un aidant. Par la suite, les contradictions et la manière contraire de faire les choses des deux personnes dans la relation rentrent en conflit. Cela ressemble alors de plus en plus à une lutte de force perpétuelle entre les deux partenaires. Les réactions psychiques en chaîne deviennent visibles. Involontairement, le contact entre les deux personnes provoque des heurts qui deviennent systématiques. C’est une relation qui développe progressivement une résistance mutuelle où les deux partenaires réalisent qu’ils ont besoin de se protéger de l’autre, car invariablement et au quotidien, l’un des deux prend le dessus sur l’autre. Si ce n’est pas l’un, c’est l’autre qui a le dessus. C’est continuel et systématique. La force électromagnétique entre introvertis et extravertis provoque ces jeux indésirables de domination. Il s’agit de relations très communes et typiques à notre époque.

Ce phénomène d’union entre personnes dont l’orientation psychique est contraire s’est propagé par ignorance dans le monde entier et cette disharmonie s’est installée à travers les moeurs et coutumes dans la formation des couples, en relation d’amour, de génération en génération, à travers le monde.

Plus souvent qu’autrement, les gens se sentent attirés par ce genre de relation au coeur de leur vie amoureuse. Malheureusement ce sont des relations psychologiques ayant de réelles limites, difficiles à supporter à long terme. Dût au manque d’amour que l’on se porte soi-même, c’est actuellement la quasi-totalité des couples qui sont fondés sur ce type de relation entre «opposés». Il est triste de constater que la relation en manque d’harmonie constitue le standard du couple dans la société actuelle, et cela, à l’intérieur de beaucoup de pays. Ceci est démontré très facilement par l’étude de son arbre généalogique personnel (voir l’article Père, raconte-moi un arbre : ce que révèle l’arbre généalogique).

La Polarité Électromagnétique de la Psyché Humaine (PEPH) a besoin vraiment d’être vue et considérée par l’homme et la femme, de manière à éviter que les rapports amoureux soient continuellement basés sur le manque perpétuel d’harmonie, enfermés dans les jeux de force qui ne cessent jamais, donnant de la vigueur au déséquilibre individuel, induit initialement par sa propre nature humaine, sa fragilité et la vulnérabilité de sa personne. Ce déséquilibre interne se voit augmenté par des unions entre partenaires ayant une orientation psychique contraire.

Depuis les années 70, il est possible d’observer des vagues de divorces qui ont semblé faire ressortir un malaise général dans la population à beaucoup d’endroits autour de la planète. Par conséquent, le mariage semble avoir perdu de son intérêt pour une grande majorité des enfants issus de ces divorces, davantage à l’intérieur de la génération X où il a existé un grand nombre de couples ayant préférés la relation entre conjoints de fait. Ces événements ont marqué sans aucun doute un besoin urgent à changer. Malheureusement, malgré ce cri d’alarme, tout semble revenir à la normale, après ce qui a pu se percevoir comme l’effrondrement d’un excès de crise passagère, le goût au mariage est revenu avec aussi les mêmes conditions inconscientes et mêmes habitudes à l’union, celle présentée par l’archétype d’union entre «opposés». Ainsi donc, l’histoire se répète: Personne n’est sorti de l’emprise de l’archétype standard de la relation en manque d’harmonie.

À cause du manque de connaissance profonde sur l’existence de la Polarité Électromagnétique qui gravite à l’intérieur de la Psyché Humaine (PEPH), beaucoup de gens se tiennent au dicton suivant : «Les contraires s’attirent». Et ils pensent que c’est bien ainsi.

Si les gens ne prennent pas le temps de comprendre ce qui se passe en présence de l’orientation psychique dans les relations, peu d’entre eux pourront connaître ce qu’est fondamentalement l’harmonie dans une relation.

Crop circle montrant l'énergie libre produit par deux objets dont les pôles semblables sont alignés l'un avec l'autre et pouvant ainsi créer un mouvement continu et harmonieux.

Crop circle montrant l’énergie libre produit par deux objets dont les pôles semblables sont alignés l’un avec l’autre et pouvant ainsi créer un mouvement continu et harmonieux – Schéma représentant le mieux ce que peut être l’archétype nouveau d’union entre un homme et une femme de polarités semblables.

2- LIAISON INTERPERSONNELLE HARMONIEUSE: UN ARCHÉTYPE ANCIEN D’UNION ENTRE PEPHs SEMBLABLES

Voici un archétype d’union que l’on peut considérer comme nouveau, car sans aucun doute oublié depuis si longtemps, associé aux couples des «flammes jumelles».

Le magma, l’énergie électromagnétique gravitationnelle fondamentale, est une force générée par deux pôles, l’un positif et l’autre négatif. Cette structure de l’univers a toujours existé. Cet enseignement est montré par le symbole très ancien du Yin et du Yang.

En début de relation, l’union entre «semblables» peut se caractériser par une sorte de non-attirance entre une femme et un homme.

Comme l’effet que l’on observe entre deux aimants dont les pôles sont semblables: Aucune force d’attraction ne semble apparaître et, si nous tentons de coller les deux pôles semblables ensemble, les deux aimants se repoussent, l’un de l’autre.

Cette absence apparente d’attraction et même parfois de rejet, à l’intérieur de ce type d’interrelation, a tenu beaucoup de gens dans un manque d’expérimentation, à l’écart de ce qui développe l’harmonie en relation et le manque croissant de cette inexpérimentation s’est développée, de génération en génération.

Paradoxalement, l’effet naturel de «force neutre» entre polarités semblables donne à prime abord l’impression d’incompatibilité. Le contact parait asexué, relégué à la relation amicale. De plus, ce type de relation ressemble à celle que pourrait avoir un frère et une soeur et évidemment, il est important de se préserver du danger potentiel et réel d’inceste. D’une manière logique, tous les parents équilibrés et responsables vont protéger leur famille de tels rapports incestueux. Maintenant, un adulte hors de sa famille, face à un autre adulte, ne fait pas la différence, devant une relation avec un(e) étranger(ère). Le rapport incestueux rebute et dresse l’interdiction au-delà de ces règles familiales fondamentales, c’est-à-dire dans les autres rapports, ceux qui ne présentent pas de caractère incestueux, puisque ce sont des rapports entre personnes étrangères. C’est là où le discernement ne se fait pas. Tout le monde convient qu’une telle relation est davantage fraternelle et tous s’accordent pour dire : «On est trop pareils pour être ensemble, ça deviendrait ennuyant» (pour ne pas dire «incestueux»).

Cependant, ce manque d’expérimentation avec cette «force neutre» entre polarités semblables éloigne l’être humain de l’apprentissage à l’Harmonie Relationnelle Vibratoire Fondamentale, Durable et Permanente (HRVFDP).

Cette force neutre est à la base de la relation harmonieuse entre les champs électromagnétiques des êtres humains qui avec le temps développe une énergie libre, très favorable et profitable. Ainsi, bien loin d’être «vide», une telle relation peut faire apparaître une dynamique de force sur laquelle les deux partenaires peuvent s’«appuyer».

Dans la relation harmonieuse, l’existence de cet espace «neutre» favorise le terrain pour réduire les aspects d’introversion ou d’extraversion individuelle qui se trouvent constituer l’orientation psychique de tout individu, permettant de faire apparaitre la confiance mutuelle et cheminer dans son travail spirituel sur soi-même, vers l’épanouissement de la paix intérieure. En général, une entente saine et durable peut naître d’une telle relation. Une collaboration durable peut se développer plus facilement entre personnes de même polarité. C’est une dynamique relationnelle «pacifique». L’échange est simple, parfois intuitif et même télépathique.

Beaucoup de personnes croient sincèrement ne rien pouvoir ressentir de sexuel pour quelqu’un qui peut ressembler plus à un frère (ou une soeur). Il y a là simplement un manque évident de connaissance.

En fait, ceux qui expérimentent l’«amour passionnel» ont souvent la surprise de découvrir ce que peut cacher comme pouvoir l’harmonie entre «semblables». La force électromagnétique à l’intérieur de la psyché humaine dans une relation est naturelle et abondante, celle-ci peut néanmoins rendre une personne victime et vulnérable à sa magie, car elle est sans limite et l’être humain, souvent avide d’amour, peut tomber et s’engouffrer dans un excès passionnel amoureux incontrôlable, par faute de pouvoir l’éviter ni le freiner, lorsqu’il est témoin de l’action de la magie de l’harmonie vibratoire sur sa personne et celle du partenaire, ainsi voir que la magie est manifeste dans la relation qu’il vit. C’est pour cette raison qu’une personne avertie et connaissante de la Polarité Électromagnétique de la Psyché Humaine (PEPH) est plus outillée pour accueillir dans sa vie l’expérience de cette relation infinie et libre d’entrave que peut faire apparaitre l’harmonie vibratoire en rapport à l’amour et sa sexualité, de façon consciente, volontaire, avec intelligence et rendre possible ce type de relation dans sa vie.

La compatibilité magnétique entre personnes engendre véritablement des conditions favorables au bien-être où les luttes d’opposition vibratoire n’existent pas.

Bien au contraire, une participation entre mêmes forces énergétiques peut s’activer et développer le potentiel de l’«amour inconditionnel», infini et inépuisable, sans «friction psychique vibratoire».

Cet archétype de la relation harmonieuse ressemble volontiers à la nature propre et infinie – allant de source – par sa nature d’énergie libre et abondante. Il n’est certainement pas négligeable que ce type d’énergie justement soit au cœur aujourd’hui des recherches dans pratiquement tous les domaines (la santé, la nutrition, le transport, etc…) et représente un enjeu planétaire urgent.

Approfondir les recherches sur la Polarité Électromagnétique de la Psyché Humaine (PEPH) mènera peut-être la race humaine à sortir des conséquences désastreuses du piège de l’Électrosmog Non-Artificiel Perpétuel (ENAP) et retrouver l’amour inconditionnel, cette source inépuisable qu’est l’harmonie relationnelle vibratoire, une énergie propre et durable, dont l’origine est certainement au cœur d’une connaissance universelle très ancienne.

Extrait du livre LA 2e DIMENSION DE L’UNIVERS: Une autre porte pour accéder à l’aventure spirituelle | Asuni

Pour plus d’information, voir les Ateliers d’études en lien avec l’Harmonie Relationnelle Vibratoire Fondamentale, Durable et Permanente (HRVFDP)

Vous pouvez aussi vous joindre au groupe Meetup sur l’Harmonie Relationnelle Vibratoire Fondamentale, Durable et Permanente (HRVFDP)

Copyright © 17 décembre 2013. Rév. le 2 juin 2016 Les Éditions Levez-vous de Bonheur. Tous droits réservés.